L’argent est une invention humaine qui a pris une place extrêmement importante dans la vie en société dite moderne dans laquelle tout se vend et s’achète. En effet, la raison de vivre des hommes dépend désormais uniquement de l’argent. Les préoccupations journalières des hommes  se  font entendre de partout : comment gagner de l’argent ? Comment le gérer ? Dans le cas d’un Evêque les préoccupations seraient comment faire  avancer mon diocèse ? Comment entretenir mon diocèse ? Comment nourrir mes prêtres ? Comment scolariser mes séminaristes ? Comment payer les honoraires des prêtres de mon patrimoine ecclésiastique ? Etc. ... . Comme nous pouvons le constater toutes ces questions tournent autour d’un seul point, l’argent. Cela reviendrait à dire que l’argent a une importance capitale dans la vie de l’homme aussi bien que dans l’Eglise.  Dès lors, avant de montrer l’importance de l’argent, il conviendrait de prime abord, d’en donner une définition ensuite de faire mention de la mission de l’Eglise pour enfin découler sur l’importance de l’argent dans la mission de l’Eglise.

Qu’est-ce que l’argent ?

Dans la langue française, le mot ‘‘argent’’ recouvre deux réalités. L’une est celle que l’on appelle pièces de métal et l’autre est celle de la valeur d’échange dont la dimension est universelle et que l’on a tendance à confondre avec la monnaie. A la différence de l’argent, la monnaie, comme le dit le Stagirite Aristote, est le bien qui est bien à la fois un moyen de payement, une unité de compte et une réserve de valeurs. L’argent est une invention humaine depuis la maîtrise de la technique de l’imprimerie. Il est le substitut de tout bien acquis comme valeur. Dans l’Eglise, l’argent n’a pas une valeur marchande. Il est un moyen d’échange entre les fidèles et les ministres de Dieu : durant les célébrations eucharistiques avec les différents types de quête, soit pour faire des demandes de messe soit pour honorer des engagements envers l’Eglise notamment payer son denier de culte, sa dîme etc. Tout ceci contribue en partie à la  mission de l’Eglise dans le monde et particulièrement en Côte d’Ivoire. Mais à quoi consiste cette mission ?

La mission de l’Eglise est principalement la mission du Christ ; celle de l’annonce du règne de Dieu à temps et à contre temps. En effet, quand Jésus commence sa vie publique, il dit clairement que le père l’a envoyé pour annoncer la Bonne Nouvelle du Royaume (Lc 4,43). En lisant les Evangiles, nous voyons que Jésus est extrêmement attentif à tout ce qui se passe autour de lui. C’est à partir des événements de la vie de son temps qu’il fait connaître le vrai visage de son Père et qu’il enseigne comment se comporter pour être disciple et devenir ami de Dieu.

Par exemple, en allant à la synagogue un jour de sabbat, il voit un homme à la main paralysée. Il guérit l’homme. Il enseigne alors que faire du bien à son frère, le sauver, a priorité sur la loi du sabbat (Lc 6,6-11).

Il en est de même pour l’Eglise et pour chacun de nous. La première mission de l’Eglise, et qui en est la fondamentale, est d’annoncer Jésus, fils de Dieu, Christ et Seigneur, et d’amener tous les hommes à devenir ses disciples (Mt 28,19-20).

Pour remplir cette mission à la suite du Christ, l’Eglise doit proclamer la bonne Nouvelle du salut par le témoignage de ses membres et par la force de sa parole. Mais  aussi  elle doit être signe et annonce de Jésus Christ dans le monde. Mais cette mission ne peut se faire sans gain, sans instrument de travail, sans matériels, en un mot sans argent ; d’où l’importance capitale de l’argent dans la mission de l’Eglise.

L’argent est un allié  sine qua non dans la mission de l’Eglise, en ce sens qu’il permet tout  d’abord une avancée rapide de la propagation de l’Evangile par l’achat des moyens de déplacement. Aussi permet-il la formation des ministres de Dieu en les envoyant perfectionner leurs études, en scolarisant des séminaristes, en contribuant à des œuvres humanitaires etc. Tout cela en vue de l’avancée du règne de Dieu. Bien plus que cela, l’argent par son utilité permet à l’Eglise à travers ses pasteurs d’avoir une vie descente par rapport à leur statut ce qui donnerait  une efficacité sur le terrain.

L’argent permet, toujours dans la mission, de facilité la diffusion  du message  par des canaux d’information tels que la radio, la télévision, l’internet etc. Eu  égard à ce qui précède nous constatons l’importance capitale de l’argent dans la mission de l’Eglise aussi bien dans la Côte d’Ivoire que dans le monde. Tout ceci doit nous amener à faire preuve de générosité dans notre relation avec l’Eglise vu les difficultés qu’elle rencontre dans son Evangélisation.

Qu’en ce temps  de noël où nous commémorons l’Incarnation du verbe de Dieu, Jésus Christ, Fils du Dieu vivant, qui se fait l’un de nous pour nous apporter le salut qui n’a point de fin nous naissions en nous les vertus théologales de l’Eglise à savoir la Foi, Espérance et la Charité.