LE CHRETIEN ET LA FRANC-MACONNERIE

De nos jours, nous observons dans nos sociétés l’émergence d’une société initiatique qui prône le bonheur véritable et absolu à toute personne qui a le désir d’y adhérer : la franc-maçonnerie. La franc-maçonnerie est un concept d’initiation sociale qui a pour but l’élévation de l’homme vers un idéal absolu. Face à l’unicité des religions, elle accepte en son sein toute personne déjà membre d’une autre religion. Cependant, ses origines et ses rituelles ne concordent pas avec certaines religions notamment la religion chrétienne. Malgré cela bon nombre de chrétiens y adhère avec joie et sans crainte. Avant de s’engager dans un tel concept, il est important pour nous chrétiens de nous interroger : qu’est ce que la franc-maçonnerie ? Qu’est ce qu’un chrétien ? Le chrétien peut-il être membre de la franc-maçonnerie ?

 La franc-maçonnerie, née des bâtisseurs de grands temples, cathédrales et cités au Moyen Age était une société d’architectes qui possédait l’art de bâtir. Elle enseignait secrètement les arts et les métiers. Maître du savoir scientifique, les franc-maçons sacralisèrent leurs connaissances afin d’être les seuls bénéficiaires des marchés financiers d’architecture. Très avancés dans la connaissance scientifique, ils s’écartèrent malheureusement de l’Eglise en commettant des hérésies : ils adoraient les dieux des mathématiques et des sciences. Ils étaient des adeptes du symbolisme (pyramide, triangle, équerre…). Alors ils furent excommuniés par l’Eglise catholique. Automatiquement ils entrèrent dans la clandestinité et développèrent des pratiques ésotériques. Ils renforçaient ainsi leur univers ésotérique et la connaissance se faisait par des rituels et des initiations. Depuis le 1er  Mai 1776, les Illuminatis furent introduits par Adam Weishaupt dans la franc-maçonnerie. Les Illuminatissont des hommes qui ont accepté le plan luciférien comme étant préférable pour gouverner la création. Le terme latin «Illuminati » (illuminé) dérive du mot Lucifer qui signifie « porteur de lumière ». Ils furent créés et organisés dans le but de mettre à exécution les inspirations reçues de Lucifer(Satan) à Adam Weishaupt. Ils adorent Lucifer comme cela est prescrit dans le livre Morales et Dogmes d’Adam Weishaupt. Ils complotent pour obtenir le contrôle absolu du monde et de tout ce qu’il renferme. Ils poussent les populations à se diviser sur les questions politiques, sociales, raciales, économiques et religieuses. Ils ont infiltré la plus part des grandes institutions (banque, justice, présidence…) afin d’éradiquer la religion en particulier la religion chrétienne catholique. Ils se servent de tout pour aboutir à leurs fins : manipulation médiatique, crise économique, coup d’Etat, soulèvement populaire, rébellion, aide humanitaire etc. Ils encouragent la prostitution, l’homosexualité, la contraception et l’avortement… Ils favorisent l’immoralité avec beaucoup de discrétion : ce sont de véritable Sophistes ;  ils se servent de leur habileté à parler, à convaincre afin de faire passer pour vrai ce qui est faux et persuader les ignorants qui les écoutent. Puis en 1870, Albert Pike Grand Maitre maçonnique reçoit l’incroyable vision satanique ou plan secret des Illuminatis qu’il édita dans son œuvre Morals and Dogma of the Ancient and Accepted Scottish Rite of the freemasonry (Morale et Dogme du Rite Ecossais de la Franc-maçonnerie). Il présente les 5 objectifs pour mettre en place le nouvel ordre mondial : la domination du monde et de toutes ses richesses, l’abolition de la moralité, la destruction de la religion, l’imposition de la marque 666, l’adoration de l’Antichrist par le déclanchement de la troisième guerre mondiale. Face à tout cela, nous comprenons aujourd’hui, clairement que les franc-maçons ne sont plus les bâtisseurs d’autrefois mais des Illuminatis très organisés. Après une brève définition du terme franc-maçonnerie Intéressons nous maintenant au terme chrétien.

Le mot « chrétien » vient du latin « christianus » qui signifie disciple du Christ. C’est à Antioche que pour la première fois les disciples furent appelés chrétiens (Actes 11,26). Ce mot dérive du nom « Christ ». Les chrétiens sont des personnes qui professent la foi en JESUS CHRIST. Ils sont des prototypes du Christ, toute leur vie est fondée sur Jésus Christ. « Jésus » qui veut dire en Hébreu  « Dieu Sauve »  est le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles, Il est Dieu, né de Dieu, Lumière né de la Lumière, Vrai Dieu né du Vrai Dieu. Il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme pour le salut de l’humanité (confère Crédo du Nicée Constantinople). En Lui est récapitulé tout le projet salvifique de Dieu pour l’homme. Il n’est pas une créature de Dieu mais le Logos(Verbe) fait chair parmi les hommes (confère le prologue de l’Evangile selon Saint Jean chapitre 1verset 1à18). Tout chrétien baptisé devient enfant de Dieu, il entre dans la communion filiale avec  Dieu le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Il est victorieux sur la mort et sur le démon par la mort et la résurrection du Christ. Il ne vit plus pour lui, c’est le Christ qui vit en lui (Ga 2,20). Le chrétien met en pratique les commandements de Dieu, il prône l’Amour et accomplit la volonté de Dieu le Père Tout Puissant. Il croit en Dieu seul celui qui « EST » (Ex 3,14), il est nourri et entretenu par la parole de Dieu contenu dans la Bible. Il a autorité sur les démons (Lucifer), car il reçu de Jésus Christ tout pouvoir de les chasser (Mt 10,1). Jésus a vaincu la mort afin que le chrétien ait la vie éternelle. Le Chrétien est membre du Corps du Christ qui est l’Eglise. Il a en lui l’Esprit Saint qui est la Force de Dieu qui s’oppose au péché et au démon. L’ennemi juré du démon est le chrétien (Ap 12,17).

       Sans transition aucune, à travers les définitions des termes franc-maçonnerie et chrétien évoquées plus haut, nous affirmons avec rigueur que le chrétien ne peut jamais être membre de la franc-maçonnerie. Dans le cas contraire, c’est un hérétique, un athée et un agent de Lucifer qui doit être excommunié de l’Eglise. D’abord, les franc-maçons ou Illuminatis sont des suppôts de Lucifer qui sont illuminés de l’obscurité du Diable (Lucifer). En effet ils ont la connaissance du monde sensible, de l’univers imaginaire du Diable et manipulent les lois de la nature à travers les sciences et la magie. Alors que le chrétien est lui éclairé du « feu » de L’Esprit Saint qui procède du Père et du Fils. Le Christ est le chemin royal qui conduit l’homme à la connaissance du Dieu vivant créateur de toute chose. Ensuite, c’est par les outils et symboles (pyramide, maillet, ciseau, équerre…) que le franc-maçon concrétise son idéal. Il accède au « salut » à travers les initiations dans les Loges et Obédiences. Chez le chrétien ce n’est pas le cas. En effet, le chrétien lui, a auprès du Père (Dieu) accès et participe au Royaume de Dieu par le seul Médiateur qui est JESUS CHRIST et par les moyens de grâce que lui communique l’Esprit Saint. Ce ne sont pas la pyramide, le maillet, l’équerre ou le compas qui sont les instruments de notre salut, mais la Croix Glorieuse du Christ. Aussi faut-il souligner que la franc-maçonnerie est une société initiatique dont le symbolisme est essentiellement emprunté à l’art de bâtir. Le franc maçon est « franc » parce qu’il détient la richesse et les marchés économiques et « maçon » est constructeur dans le règne de son maître. Cependant l’Eglise n’est pas une société initiatique, mais l’œuvre même de Dieu (cf. catéchisme de l’Eglise catholique, Article3 (419).) prévue par lui dès avant la création du monde et dans la quelle nous entrons par la repentance, la foi, et le baptême. Le chrétien est libre parce qu’il a été libéré de l’esclavage du péché par le Sang du Christ. En Jésus Christ il est ouvrier avec Dieu pour l’édification de son règne afin que ce règne vienne sur la terre comme il est dans le Ciel. Enfin, Lucifer le dieu des Franc-maçons n’est qu’une simple créature de Dieu qui s’est rebellée. Dans sa révolte il fut vaincu dans le Ciel par Saint Michel Archange et projeté sur terre (Ap 12,7-10) depuis lors, il voue une haine farouche à tout enfant de Dieu (Ap 12,17). Le chrétien qui entre dans la franc-maçonnerie se livre facilement et gratuitement aux mains des illuminatis et il participe à la grande rébellion de son ennemi contre Dieu. L’homme ne peut servir deux maîtres à la fois, ou bien il haïra l’un et  aimera l’autre nous dit Jésus dans Mt 6,24, c'est-à-dire que l’on choisit d’être franc-maçon ou bien  d’être chrétien, pas les deux à la fois.  Lucifer est un grand séducteur, rusé, qui est bel et bien réel, on le rencontre grâce aux sorciers, aux marabouts, aux consultations ésotériques, dans l’idolâtrie, dans la magie etc. Il ne se présente jamais à nous sous sa forme ignoble(le grand dragon rouge à 7 têtes, Ap 12,3-4), dans le cas contraire nous aurions fui et refusé d’être ses amis. Il vient vers nous en bon ami et nous guide dans la facilité, le mensonge, la tricherie, la cupidité, la malhonnêteté, la jalousie, les envies démesurées, nous incite au vol, à l’assassinat, bref dans le péché. Nous devons donc être vigilants afin de ne pas entrer en tentation (1P5, 8-9). Le chrétien ne doit pas avoir peur de la souffrance car il doit porter sa croix à la suite du Christ pour parvenir à la sainteté. Seul Jésus christ est la véritable lumière qui mène au bonheur et au salut.